ORLEANS ASFAS TRIATHLON

Forum du club
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 24 H de Royan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascalou
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: 24 H de Royan   Dim 4 Oct - 23:01

EH oui un asfasien a fait un podium au 24heures de Royan ce week end,il a parcourus 173,600 en 24 H. salut un grand BRAVO a Thierry (DIO) thumleft Bonne recup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephan
Mega tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 2295
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 10:08

C'est devenu un concours de "grands malades" ce club Mr.Red Mr.Red Mr.Red

Bravo +++ cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coco
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 10:17

cheers cheers cheers  Trop fort Dio mon poto cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoisl
Mega tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 3069
Age : 50
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 10:53

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DIO
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 50
Localisation : SEMOY Loiret
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 19:21

CR de mon 24 heures à Royan.

Arrivé sous un soleil radieux et une température idéale pour courir, repas du midi dans un fast-food (parfait avant une épreuve à sucre lent !) avec menu maxi b…-O.. et C…-C… plus un autre hamburger et une portion de frite. Repus pour 2 heures, maxi.

Déchargement des bagages à l’appartement (il y en a plus pour moi, entre la bouffe et les fringues, que pour 3 semaines de congés) et direction le centre-ville avec son stade d’honneur ou les 48 h tournent déjà. Mais avant un grand café face à la mer pour tenir la nuit, c’est que c’est long un 24h.
J’arrive au stade, retrait du dossard et autre babioles (une bouteille de pineau blanc). Ensuite je regarde admiratif les coureurs et marcheurs du 48 h. J’ai des fourmis dans les jambes, c’est quand que ça commence pour moi, 3 mois d’entrainement c’est bon maintenant il faut que ça parte….
Reste de l’après-midi, promenade sur la côte de beauté. Diner de pâtes cette fois et gros dodo, oui pas de pression, car pour la pression, j’ai vu pire sur des coursinettes sans grands enjeux.

Samedi,réveil 7h, petit déj et départ vers le stade à 9h. Il pleut.
Il pleut. IL PLEUT. Bon ben tant pis, je décharge le coffre, arrive à ma table avec mon numéro et j’installe tout mon bazar, mangement, grignotage, boissons, gels pâtes de fruit, bonbons, amandes, chocolat, pansement, crème hydratante (à ne pas confondre avec la crème de marron dans les heures qui viennent !).
Discussion avec mes voisins de tables, on reste poli et on s’observe (il a l’air affuté le gaillard, forcement il finit 1er). Enfin on appelle les coureurs du 24h sachant les coureurs du 12h sont partis à 8h30. Briefing très succinct, y qu’à courir en boucle.

10h00. C’est parti. Enfin. Je souris. Je suis content. Je souris. Ça dure 3 heures comme ça. Je souris béatement. Le mangement du midi à 13h00, RAS. Je repars et je ne souris plus autant, on y est dedans pour le coup.
Une pause à 16h00. RAS. Plus rapide que la moyenne prévue, sans fatigue, ni rien de négatif. Je souris de en dedans et je pense aux 48h, donc j’ai pas mal.

Repas du soir vers 20h00, pas terrible, pâtes pas cuites ou bien mal réchauffées, du cout juste un yaourt et un bout de banane. M’en fout, j’ai ma bouffe perso. Je repars jusqu’à 22h00, 105 km au compteur à mi-parcours. Content. Pas bobos, pas de douleurs, je souris de en dedans mais ça doit pas se voir à l’extérieur. Les heures passent tranquillement, relativement « vite ». Mais ça c’était avant.

Vers 3h00, il fait froid et humide, j’ai froid, très froid, je me change entièrement, c’est long, trop long, je refroidis encore plus et je « repars» en marchant. Je grelotte, je claque des dents, j’ai pas mon duvet dans le gymnase, c’est la m….Enfin arrive ma femme vers 5h30 et là je lui dis qu’il faut que je me réchauffe dans le duvet. Installation dans le gymnase avec les autres qui ronflent, qui toussent qui parlent (ça tombe bien je ne voulais pas dormir).Une demi-heure pas plus.
Je ressors réchauffé mais pour la pubalgie, c’est fatale. 30’ d’immobilisation c’est trop. Je ne pourrais plus courir. Tant pis. Je marcherais. J’ai un rang à tenir, je suis second au scratch et le 1er à 2 tours maxi. Le 3 eme est loin mais bon, il vaut mieux être un c.. qui marche qu’un intellectuel assis dans ce genre de course.

Tout compte fait je marche aussi vite que je courrais avant les 3h00. C’est cool. Mais reste encore 4h30 et j’ai pas fait un entrainement "marche forcée". Du coup, la vitesse tombe inexorablement et malgré tous, les 3 dernières heures passent relativement vite. Suis toujours second, je sens le souffle chaud du 3 eme sur ma nuque. Non, non et re non je finirais pas 3eme. « J’accélère », enfin je crois. 2 minutes de la fin premier coup de sifflet, c’est bon il est trop loin. Sur DEUZ. Coup de sifflet final, suis vraiment DEUZ. 173.6 km. Content mais cassé, démantibulé,…

Remise des trophées, le problème c’est de monter sur le podium, c’est haut la deuxieme marche (et pour descendre c'est pire).
Voilà, c’est fait. Une belle aventure qui en appelle bien d’autres. bounce

Dio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIFI
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 714
Age : 38
Localisation : BOURG EN BRESSE
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 21:18

impressionnant ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pololook
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 429
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 21:22

Total respect...

Mais ils sont fous dans ce club !!!


(je vais être obligé de muter à l'OTC)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NERE stephane
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 48
Localisation : Lailly en val
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Lun 5 Oct - 23:00

Très impressionnant , bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nerecinq@aol.com
CHRISTOPHE H
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Mar 6 Oct - 10:41

bravo pour ta performance !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb
Mega tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 1991
Age : 43
Localisation : En haut du terrible Ciran !
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Mar 6 Oct - 11:31

Bravo Thierry, super ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephan
Mega tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 2295
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Mar 6 Oct - 11:35

Je confirme … il y a de plus en plus de "grands malades" … mais carrément "grand" comme l'admiration que vous suscitez tous … total respect et BRAVO

Bisous, steph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry D
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 861
Age : 55
Localisation : Ingré, au calme.
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Mar 6 Oct - 12:12

Même pas en rêve ! (ou plutôt en cauchemard !)
Encore l'UTMB ya les paysages,mais là.....
Arrêtez d'applaudir,çà les encourage ! lol!

De grands malades,on vous dit !

thumleftthumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMV
Mega tchatcheur
avatar

Nombre de messages : 3424
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: 24 H de Royan   Mar 6 Oct - 19:31

ROYAN principale ville de la côte de beauté, station balnéaire de la côte atlantique, dotée d'un port de plaisance et animée par le pôle universitaire du Carel, située dans la presqu'île d'Arver, a été de tout temps un site stratégique très convoité lui coûtant plusieurs sièges et destructions: Après les invasions germaniques des Wisigoths, les rares incursions Vikings, les sièges des prieurés du Moyen Age, puis la domination anglaise pendant la guerre de Cent Ans , elle devint une place forte protestante assiegée par Louis XIII. Puis Royan se développa grâce à ses bains de mer. Et le dernier siège en date, les combats de la Libération (12/09/44- 15/05/45)
Depuis ? Pas grand chose à en dire, hormis quelques ridiculissimes triathlons moitié moins long qu'un IM.
Merci Thierry de nous narrer cette flanerie. En 173 km, t'as du en voir des choses. Veinard. J'en n'aurai pas eu le courage.Ni la force. Respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24 H de Royan   

Revenir en haut Aller en bas
 
24 H de Royan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15-17/10/2010: 48 heures de Royan
» CDF, 7e tour, Royan - Clermont Foot
» Aimable balade à Royan le 16 janvier ...
» peche a royan
» Bivouac alentours Royan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORLEANS ASFAS TRIATHLON :: Les thèmes du forum... :: Les résultats et les prochaines courses-
Sauter vers: